La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > Nos lieux de mission > Cameroun > L’écho du quotidien à Bokito

L’écho du quotidien à Bokito

Notre insertion apostolique dans l’école maternelle et à la paroisse

Après la fin de sa formation professionnelle à Yaoundé, Marie Edwige a rejoint le train déjà en marche de sa nouvelle communauté, Ainsi donc nous sommes pour cette année, 4 Sœurs : Thérèse et Nathalie de nationalité malgache, Marie Edwige et Pulchérie de nationalité camerounaise.

Sr Puchérie, Sr Nathalie, Sr Edwidge et Sr Thérèse

Notre principale mission est la direction et la gestion de l’école maternelle « l’Immaculée conception ». Cette année scolaire nous avons 125 enfants à encadrer avec l’aide de 3 maîtresses :
Yolande maîtresse de la petite section, Marie de la Moyenne section et à la Grande section, Clémentine assistée par la sœur Pulchérie.

Les trois maîtresses, Yolande, Marie et Clémentine avec un groupe d’élèves


La direction et la gestion de l’école sont assurées par les Sœurs Thérèse et Marie Edwige.




Nous avons notre organisation pour mener notre vie ensemble : vie de prière en communauté et en paroisse, vie matérielle avec le jardin, les rangements et tout le reste. Sœur Nathalie est la principale actrice du service communautaire, ce qui n’empêche pas à chacune d’y mettre du sien pour une vie harmonieuse et épanouie.

Sr Nathalie dans notre cuisine


Chacune est insérée en paroisse.
Thérèse prend part au rencontre du conseil pastoral paroissial et au Conseil des affaires économiques
Nathalie travaille dans l’aumônerie des jeunes et enfants
Marie Edwige, avec le vicaire de la paroisse, accompagne le Groupe de discernement vocationnel
Pulchérie, accompagne les jeunes de l’ACE Cop‘monde et tient une classe de catéchèse pour la préparation au sacrement de confirmation.

Sr Pulchérie avec un groupe de jeunes

En communauté nous nous organisons pour la pastorale de proximité par la visite des familles, des malades et nous participons aux évènements heureux et malheureux de notre entourage.

Voilà un clin d’œil de ce qui nous fait vivre au milieu de ce peuple vers qui nous sommes envoyées !

Nathalie, Marie Edwige, Pulchérie, Thérèse - Mars 2019