La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Un mois international à la Maison de Famille

Un mois international à la Maison de Famille

La dernière semaine vue par les soeurs aînées de Chavagnes

Pendant ce mois de juillet 2018, les soeurs qui vivent à la Maison-Mère ont accueilli les sessionnistes venues pour un mois de formation. Voici quelques pages des annales de la communauté Notre-Dame.


Jeudi 26 juillet : le buffet international

Les sessionnistes ont préparé un repas pour partager avec nous les mets de leur pays. Nous dégustons :
- un apéritif fabriqué avec la fleur d’oseille de guinée, des oeufs de caille, des cacahuettes "maison"
- une soupe froide à laquelle nous ajoutons des croutons, de l’ail ou du fromage.
- des friands avec viande et olives marinées.

Samedi 28 juillet : la veillée à la salle Charlotte

Sr Miriam nous annonce qu’elle commencera par la visite de personnes âgées : effectivement, le Conseil Général fait revivre le P.Baudouin, la Mère St Benoît et le P.Pécot qui nous convient à la FETE... Souhait entendu.

Veillée très animée par les Réalités Missionnaires des trois continents

Les communautés de Vie constituées pour la session avaient aussi préparé un spectacle.
Des boissons, des amuses-bouche, des friandises sont proposées avec grâce et gentillesse tout au long de la soirée.

La veillée se termine par une prière et une louange à Marie : le "Salve Regina"

Dimanche 29 juillet : la messe à la grande chapelle

Messe célébrée par le P.Rafaël Serrano, supérieur général des FMI.
Messe dont le style est donné par les choeurs et les danses du Cameroun et de Madagascar.
Messe de remerciements pour les habitants de la Maison-Mère.
Messe d’envoi : à chaque participant et chaque groupe de vivre l’Evangile.

Extraits des Annales de la communauté Notre-Dame


Des soeurs heureuses

Heureuses de se retrouver à Chavagnes, Maison de Famille.
Heureuses de faire connaissance avec nous ou de retrouver des soeurs connues auparavant dans leur pays ou en France.
J’ai apprécié tout particulièrement la simplicité avec laquelle elles sont venues nous voir, nous leurs soeurs aînées. Leur esprit fraternel m’a touché et combien elles comptent sur notre prière. Pour nous, c’est dynamisant et une source d’espérance en l’avenir.
Sr Françoise Maupetit