La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Laïcs > Partage de vie > Nouvelles des ami-e-s du charisme à Edmonton – Canada

Other languages :   en  

Nouvelles des ami-e-s du charisme à Edmonton – Canada

Le thème de notre rencontre du mois de décembre était la non-violence

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Une vingtaine d’entre nous se sont retrouvés le 10 Décembre 2017.
Le thème de cette rencontre était la non violence : Vivre dans la Dignité, la Paix et le Respect.
Fred et Mary Ann MacDonald ont donné une vue d’ensemble et une présentation relatives à la Création.

Après cette présentation Fred et Mary Ann, et Sœur Mary Clare Stack nous ont éclairés à propos de la Création. Ceci à partir de l’Encyclique du Pape François, Laudato Si (#236), de paroles du Père Baudouin et un article du ‘Prairie Messenger’ apporté par Sr Mary Clare.

Dans Laudato Si, nous apprenons que : ‘le Seigneur… dans le Mystère de son Incarnation a choisi de joindre nos profondeurs intimes à travers un corps. Il vient, non d’en haut, mais de l’intérieur pour que nous puissions le trouver dans ce monde qui est le nôtre. La clé de la non violence est de chercher Dieu en nous-mêmes, dans les autres et dans tout ce que Dieu a créé. La question est : Comment trouvé la présence de Dieu dans les autres si je ne peux le trouver en moi ?

Marie, l’Immaculée Conception est notre modèle. Depuis sa Conception, elle est remplie de l’Esprit Saint et elle est née sans le péché originel dans un temps de l’histoire humaine qui était le temps de Dieu.
Le Père Baudouin écrit ‘…Votre vie est une vie cachée, mais il vous veut tout à lui… Tout le monde vous voit comme une femme ordinaire, mais aux yeux de Dieu, vous êtes la Vierge annoncée par le Prophète Isaïe, la Vierge qui doit porter un fils, l’Emmanuel.’
Marie se demandait ce que signifiait le message de l’Ange. En grec l’expression utilisée signifie : ‘action de dénouer les noeuds’. « C’est comme si Marie voulait dérouler les évènements pour qu’ils aient du sens dans sa vie » écrit Sandy Prather dans l’article du Prairie Messenger.

Pour éviter la violence quand nous sommes face à une situation difficile, ou bien avec l’envie d’envoyer un coup de poing à quelqu’un d’autre, nous avons besoin ‘…de nous retirer auprès de Marie et de contempler le Verbe en silence…’ disait le Père Baudouin. Nous pouvons alors réfléchir sur nos difficultés, trier les nœuds et les défaire. A ce moment-là, nous commençons à sentir la présence de Dieu dans cette situation particulière et les nœuds se démêlent.

Nous devons être reconnaissant-e-s pour les dons de Dieu et être conscient-e-s de toutes les créatures de Dieu… être spirituellement détaché de toute possession afin de ne pas succomber à la tristesse pour tout ce qui nous manque (Laudato Si #225).
Les expressions de charité, d’amour pour notre société et d’engagement pour les biens communs affectent nos relations humaines, les relations plus importantes aussi bien au niveau social qu’au niveau économique. L’amour nous aide à encourager à une éducation de protection. Ceci demande une attitude d’humilité.

En groupe nous avons réfléchi à 3 questions :
-  Face à une situation difficile, que faites-vous pour délier les nœuds selon le désir de Dieu ?
-  Réfléchir sur l’invitation à vivre dans l’humilité et comment pratiquons-nous « l’éminente charité » que le Père Baudouin nous invite à vivre ?
-  Comment est-ce que je peux être un réceptacle de non violence ?

Catherine DOUGLAS