La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > Nos lieux de mission > Cameroun > Les Ursulines de Jésus à Bokito

Les Ursulines de Jésus à Bokito

La communauté de Bokito, dans le diocèse de Bafia, a été fondée en 1969.
Actuellement, elles sont 4 soeurs : deux Camerounaises et deux Malgaches.
Chacune présente sa mission principale et dans quel esprit elle la vit.

Cette année, nous sommes 4 sœurs envoyées à la communauté de Bokito : Thérèse, Nathalie, Pulchérie et Olga ; nous essayons de répondre à la mission confiée :

  • assurer l’éducation, la direction et la gestion de l’Ecole maternelle,
  • donner la catéchèse de préparation au sacrement de la confirmation,
  • accompagner les mouvements des jeunes,
  • visiter les malades, les personnes âgées, les familles pauvres…
    Nous participons au conseil pastoral paroissial et au Conseil des affaires économiques.
    Olga, Nathalie, Pulcherie, Thérèse

Sœur Pulchérie GUEDIANG
A la communauté de Bokito, j’éprouve de la joie à partager mon quotidien avec mes trois sœurs. Ma mission est d’être avec les enfants de la maternelle de l’Immaculée Conception où de jour en jour, je découvre dans ces derniers ce dont le Seigneur nous a tant parlé la joie d’être et l’avant goût du Royaume des cieux.
A la paroisse, j’ai pour apostolat l’accompagnement des enfants de l’ACE cop monde ; je transmets également le Christ à travers la doctrine aux Catéchumènes qui se prépare au sacrement de confirmation.
Toutes ces activités, m’aident à consolider ma vocation de consacrée à la suite de Jésus Verbe Incarné.

Pulchérie et les enfants de Maternelle

Sœur Nathalie RAHERIARIMANANA
"Et le Verbe s’est fait Chair, et il a habité parmi nous
Pour vivre et continuer l’Incarnation de Jésus cette année à Bokito, J’essaie de faire face à la mission qui m’a été confiée. Je sens que Dieu me communique la force, le courage, la patience et l’amour d’accomplir sa volonté. Je découvre son visage à travers mes sœurs en communauté et les jeunes de la paroisse. C’est une grâce pour moi d’être avec les jeunes et mes sœurs, c’est auprès d’eux que je vis et sers Dieu par le témoignage de vie, en leur donnant tout ce que je peux partager.
C’est Dieu qui me conduit dans tout ce que je vie et fais. L’entraide, le partage et conseil en communauté m’aident aussi à assumer ma mission.

Nathalie et les confirmands

Sœur Thérèse de l’Enfant Jésus RALALASOA
"Depuis que Dieu s’est fait homme, tout visage humain devient lieu de sa rencontre.".
Je découvre le visage du Christ à travers les petits enfants, les maitresses, les parents que je rencontre tous les jours ; avec eux, je continue de vivre l’Incarnation de Jésus.
En communauté avec mes sœurs que le Seigneur m’a données comme cadeaux bénis, nous travaillons ensemble pour que notre vie témoigne l’appel de Jésus à sa suite.
Des fois, je joue avec les enfants qui sont si contents quand je leur tourne le tourniquet.

Thérèse et les enseignantes

Sœur Olga RAVOHANGIMALALA.
« Rien n’est impossible à Dieu ».
En tout ce que je vis et de ce que je fais, je m’appuie sur cette Parole de Dieu. Il me fait confiance et je fais confiance aussi au Seigneur en m’abandonnant à Lui. Je partage le meilleur de moi-même avec ceux vers qui je suis envoyée et j’accueille aussi le don des autres.
Cette année je fais partie du conseil Paroissial et du groupe économique de notre paroisse. Nous nous réunissons une fois par mois.
Depuis le mois de février 2018, les réunions se multiplient avec la préparation de notre cinquantenaire qui sera célébré le 24 Novembre 2018 en la fête du Christ Roi. Bien sûr, nous nous préparons spirituellement : des conférences sur la vie chrétienne et des récollections se préparent pour nourrir la vie de foi de chaque paroissien.
Nous sommes en train de construire aussi une nouvelle église, si Dieu veut et que nous trouvons de l’argent, elle sera tôlée le 24 novembre 2018.
Le samedi et le dimanche après midi, je visite les malades avec une sœur de la communauté ou avec les membres de la Caritas de chaque quartier ! Durant le carême nous sommes allés visiter les malades et personnes âgées dans les différentes communautés.

Olga et maman Monique
La paroisse de Bokito compte 34 communautés réparties dans 8 secteurs.
Elle fait partie de la zone pastorale sud Bokito avec 3 autres paroisses, KEDIA (sainte Marie Mère de Dieu), Yangben (Saint André) et d’Omendé (Sainte Trinité). C’est notre curé (l’Abbé Raoul) qui est le modérateur zonal.

A l’école maternelle, au début de l’année, nous avons eu 120 élèves, 4 sont partis en cours d’année. Nous travaillons avec trois maitresses qui sont chacune titulaires d’une section.