La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Joyeuse célébration à Niort

Joyeuse célébration à Niort

Ce dimanche 23 août 2020, Bernadette Sabiron et Monique Belliard célèbrent leurs noces d’or en l’église Saint André, au milieu du peuple de Dieu et de leurs sœurs Ursulines de Jésus.

Ecoutons leur témoignage :


Au cours de la célébration, nous avons partagé ce qui nous a marquées dans ces 50 années :
« L’avancée dans une liberté profonde et intérieure se fait peu à peu au fil des expériences vécues dans la relation avec des personnes qui dérangent un peu les codes ou les habitudes. J’ai compris que les contraintes, les différences, les difficultés de la vie pouvaient être des tremplins pour accéder à la liberté et à la joie de vivre, quand la vie en Christ leur donne sens. »



« Je retiens volontiers tous ces visages rencontrés, marqués par ces histoires de vie, passionnantes, riches en humanité, porteuses d’attentes, d’aspirations pour un monde plus solidaire. Vie partagée avec d’autres, relue et reliée dans la prière, vie offerte et célébrée au fil des jours qui nourrit mon action de grâce en ce jour de Jubilé. »




L’Evangile du jour (Mt 16, 13-18) nous a permis de dire qui est le Christ pour nous :

« Le Christ se laisse découvrir peu à peu, par la prière au jour le jour dans la lecture de l’Evangile, et par les rencontres quotidiennes qui nous renvoient à l’Evangile. Il nous appelle à nous faire proche des personnes les plus fragiles, vulnérables, ou marginalisées. C’est là pour nous un fil rouge qui nous est cher et non négociable. Aujourd’hui, peu s’aventurent dans nos congrégations : le Christ s’impose à nous sous les traits de sa passion et de sa mort sur la croix qui nous laisserait croire à un échec apparent aux yeux du monde ; mais le Christ est vivant et nous fait vivre. Ce Jésus, Fils de Dieu, qui a voulu se faire homme, pour partager notre condition limitée et mortelle, continue à nous passionner et à nous façonner dans notre soif d’un monde plus humain. »







Pour clore cette célébration,
nos sœurs malgaches nous ont fait jubiler
par leur danse d’action de grâce
.
Les uns et les autres ont été touchés par notre joie et notre témoignage.



Dans la cour d’entrée de Sainte Marie, se sont rassemblés sœurs, familles et amis  ; ils ont goûté le vin, la brioche et surtout la convivialité, ils ont aussi apprécié poème et chanson composés pour dire merci.



Puis le repas festif dans plusieurs salles ( Covid oblige) a conclu cette belle journée .


Bernadette et Monique

Retrouvez la prière d’offrande et d’intercession

et le chant composé par leurs amis de la paroisse