La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Deuxième semaine de la session internationale UdJ

Other languages :   es  

Deuxième semaine de la session internationale UdJ

« Nous renouveler dans notre identité de femmes consacrées, aux sources de notre charisme… »

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Sans perdre de vue, l’objectif général de notre mois de formation nous avons continué notre pèlerinage spirituel : « Ensemble à la suite du Christ ».


Le mystère de la Trinité à la source des vœux

Avec Sr Gemma Simonds, nous avons abordé le sens théologique de la vie consacrée à travers l’icône de la Trinité. Dieu est communauté ; c’est la racine de notre foi et de notre vie en communauté.
Toutes appelés à la suite de Jésus, Verbe incarné, nous sommes invitées à incarner cette communauté divine où nous sommes frères et sœurs. Cette communauté fraternelle est à construire jour après jour dans une attitude d’écoute, de dialogue, de pardon et de célébration. Nous avons encore pris conscience, qu’aujourd’hui dans ce monde déchiré par les guerres, la violence… nous restons des témoins de la tendresse de Dieu. Alors saurons-nous nous laisser transformer par le Christ pour transformer les autres ?

La Règle Sablaise et notre Livre de Vie aux sources de notre charisme

Sœur Marie Pierre Cecchi Ursuline de Jésus nous a présenté LA REGLE SABLAISE, rédigée par Louis Marie Baudouin aux Sables d’Olonne. Ceci nous a amenées à toucher le cœur du cœur du Charisme : l’esprit qui doit nous animer c’est « l’Esprit du Verbe incarné et particulièrement son Esprit de piété envers son Père et d’amour pour tous les hommes. »

Sœur Mercedes Lopez, supérieure générale la Congrégation, nous a présenté le Livre de Vie de la Congrégation, aussi bien les constitutions (identité, charisme) que les normes.

Sœur Thérèse-Marguerite Gilbert (au centre de la photo), experte en histoire de la Congrégation, nous a replongées dans le vécu de Louis-Marie Baudouin, en insistant sur son retour d’exil d’Espagne aux Sables d’Olonne.

Jour de retraite aux Sables d’Olonne, un des lieux sources de la Congrégation

Ce 13 juillet nous sommes allées sur les pas de Louis-Marie Baudouin dans la cachette des Sables d’Olonne.

C’était une journée de prière, de silence, d’écoute profonde de l’Esprit. Nous avons été émerveillées, touchées par la foi, la force intérieure, l’audace et le zèle missionnaire de notre Fondateur. Alors nous nous sommes laissées interpeller par sa vie toute risquée, toute donnée.

Nous avons été invitées à nous laisser questionner par le zèle missionnaire, la valeur et le dévouement de Louis-Marie Baudouin ; « À quoi sommes appelées aujourd’hui comme filles du père Baudouin ? »

Partage fraternel avec les soeurs de la Maison-Mère et les Fils de Marie Immaculée

Le samedi nous avons visité le Musée de la congrégation, guidées par Sœur Maryvonne Durand Ursuline de Jésus archiviste de la congrégation. Cette expo résume toute l’histoire de la Congrégation de ses origines jusqu’à nos jours. Cette visite nous pousse à continuer, nous aussi, l’histoire.

Ce 14 juillet, fête nationale de la France, nous avons rencontré avant le déjeuner nos Sœurs de la Maison-Mère .
Voici quelques photos des soeurs qui hier ou aujourd’hui ont vécu en Amérique Latine, au Cameroun, à Madagascar.




En fin d’après-midi, nous étions à la célébration jubilaire de nos Frères Fils de Marie Immaculée...