La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Archives > Une maison de prière au Togo : Daluag

Une maison de prière au Togo : Daluag

le P. Louis DEVAUX responsable de la Maison de prière

A Pâques 2007, les responsables du diocèse me proposaient de quitter la pastorale paroissiale en brousse, pour la Maison de prière de Daluag.

La Maison de prière de Daluag est située à 7 km au sud de Dapaong, à 2 km de la RN 1 reliant Lome (la capitale) à Dapaong et à la frontière Nord avec le Burkina Faso.
Elle est située sur un promontoire qui surplombe une très grande retenue d’eau pour l’alimentation de la ville en eau potable. Une longue allée de 200m coupe la propriété en deux et arrive directement à la chapelle qui est au couur de la Maison de prière. Des logements sont construits de chaque côté.
La maison peut accueillir 50 personnes en chambre et autant en dortoirs. Il y a aussi deux salles de conférence. Deux groupes différents peuvent être reçus en même temps.
Tout le "matériel" (gestion, intendance, entretien) est confié à une communauté de religieuses de l’Institut des Soeurs de Saint François d’Assise.

Aumônier de la maison de prière :
Monseigneur Jacques Anyilunda, notre évêque, en me proposant ce ministère, me disait aussi son souhait de relancer les activités de la Maison de prière. Il n’était pas question pour moi d’être simplement aumônier comme mes prédécesseurs et répondre aux demandes individuelles. Le Père Evêque me demandait de devenir en quelque sorte l’animateur pour assurer la formation permanente des chrétiens au plan intellectuel comme au plan spirituel.
Proposer des activités n’est pas difficile, mais la question financière se présente comme un obstacle. Le pouvoir d’achat est très faible pour l’ensemble de la population La vie est de plus en chère et les salaires n’ont pas suivi depuis des années. Pour cette année, j’ai pris le temps d’observer, de sentir les besoins, les attentes, d’écouter les demandes et les suggestions.

Accompagnement - animation :
Cependant au cours de ces derniers mois, j’ai accompagné plusieurs personnes venues individuellement pour une récollection ou une retraite de quelques jours. J’ai animé une retraite de 5 jours pour des catéchistes (45 participants) et quelques récollections

groupe de jeunes pour partager la Parole de Dieu

Partager la Parole de Dieu : Tous les dimanches soirs, un groupe de 10 jeunes collégiens et lycéens se retrouvaient pour un partage de la Parole de Dieu. J’avais commencé l’expérience avec un groupe de collégiens lorsque j’étais curé de brousse. Les jeunes avaient fait une vraie découverte de la Parole de Dieu. J’ai donc repris l’expérience avec d’autres collégiens et lycéens à Daluag. C’est merveilleux de voir comment ces jeunes entrent dans la Parole.

Daluag : lieu de rassemblement diocésain
Daluag est pour le diocèse un lieu de rassemblement. On y célèbre certains grands évènements, par exemple, le 10 novembre 2007, l’ordination de 6 nouveaux prêtres. C’était la première fois que le diocèse avait une ordination de 6 prêtres et tout le diocèse était convié à cette fête..

le pèlerinage annuel

Pèlerinage diocésain. Tous les ans, le premier samedi de février, a lieu le pèlerinage diocésain. Cette année, il y avait plus de 3000 personnes. Le pèlerinage commence la veille. Les pèlerins viennent pour la plus part à pied. Certains font jusqu’à 70 km. Les célébrationscommencent vers 19 h et se poursuivent jusque tard dans la nuit, 2 h du matin. Et tout reprend à 6 h, au lever du jour. La messe présidée par l’évêque clôture le pèlerinage.
Le pèlerinage est aussi un jour de fête. C’est l’occasion pour les amis de se revoir. Après la ’ messe, il y a un vaste pique-nique. La plupart amènent leur panier , on s’installe où on peut et on fait la fête. Cette année, le pèlerinage coïncidait avec la journée de la vie consacrée. Les religieux et religieuses du diocèse ont mis leurs paniers en commun et ils ont invité quelques pèlerins « sans provisions ».

Perspectives
Des retraites : En juin et juillet 2008, la maison de prière organise trois retraites : l’une réservée aux prêtres et aux consacrés, une autre pour les membres du Renouveau Charismatique , et une troisième sur le thème « Devenir disciple à l’école de saint Jean ».

Année St Paul : 2008-2009 sera l’année St Paul proposée par le Pape. C’est une bonne occasion pour proposer diverses activités autour de l’Apôtre. Il est prévu par exemple une journée de pèlerinage pour tous ceux qui portent le nom de Paul, Paule, Pauline, Paulin.

Sous le patronage de Marie :
La maison de prière est confiée à Notre Dame des Sources. À 200m de la maison, dans les plis de deux falaises, il y a une source et de l’ombre donnée par de très beaux manguiers. Le diocèse a aménagé la source de manière à la protéger pour que les pèlerins ne dégradent pas les lieux. C’est à cette source que le village de Daluag vient chercher son eau. On a creusé une niche dans un rocher pour y placer une très belle statue en pierre de Marie présentant son enfant. Nous lui avons donné le titre de Notre Dame des sources. Lors du pèlerinage, beaucoup de fidèles descendent à la source prier Marie. Souvent les dimanches après-midi, il y a du monde. Des couples viennent confier à Marie leur famille, leurs soucis.

Le 7 de chaque mois, je célèbre l’eucharistie en l’honneur de Notre Dame des sources au intentions de tous les amis de Daluag, nos bienfaiteurs au Togo et en France. C’est grâce à eux que la maison peut accueillir des retraitants qui n’ont que de très faibles ressources. La source de Notre Dame n’est pas que de l’eau courante...