La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Fils de Marie Immaculée > Nos lieux de mission > Afrique > Togo : à Biankouri une nouvelle paroisse pour les FMI

Togo : à Biankouri une nouvelle paroisse pour les FMI

P. Joseph SAMBIENI, curé
email
P. Donatien AGADJO
email

La paroisse Sainte Maria GORETTI est une jeune paroisse créée le 4 août 2015 par Mgr Jacques ANYILUNDA, évêque de Dapaong. Cette paroisse est confiée aux Fils de Marie Immaculée ; c’est le père Donatien AGADJO et moi qui sommes chargés d’animer cette paroisse.

Elle est située à l’Extrême-Nord du Togo à 4km de la frontière du Ghana, à 16 km de celle du Burkina Faso et nous sommes à 26 km de Dapaong.

Nous avons 10 "stations" secondaires avec le centre de Biankouri où se trouve l’église paroissiale. C’est le lieu où nous résidons.
Il n’y a pas de presbytère, c’est une maison louée et aménagée par les fidèles pour nous. Il n’y a pas d’eau courante, nous négocions l’eau à la seule fontaine du village comme tout bon paysan.

Quant à la communauté chrétienne, elle est là.

Mais il faut la former. Notre objectif premier est de former des "Communautés de base" solides, capables de témoigner de leur foi et capables de prendre en charge leur Eglise. C’est la pastorale de proximité que nous voulons mettre en place : rejoindre les hommes et les femmes dans leur milieu de vie, d’où la nécessité des CCB (Communauté Chrétienne de Base).

Chacun de nous assurons deux messes le dimanche pour mieux desservir les coins les plus reculés. Pas de route praticable, il faut aller à moto ou se faire remorquer par un fidèle.

Une première partie de notre mission, c’est la jeunesse. Nous avons plus de 4000 élèves répartis dans deux grands lycées, celui de Biankouri, autour de 1000 élèves, et celui de Timbou avec presque 1000 aussi, le reste est réparti entre les cinq collèges de villages.
Il y a des écoles primaires de l’enseignement catholique, nous nous appuierons plus sur celles-ci, pour une formation catéchétique dans la paroisse.
Nous avons commencé l’aumônerie des lycées et collèges par une messe de rentrée, plus de 150 élèves ont répondu à cet appel.
J’ai célébré la messe de rentrée pour l’enseignement catholique, plus de 200 enfants avec leurs instituteurs y ont participé.

P. Joseph SAMBIENI