La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Tisser la solidarité

Tisser la solidarité

Une longue chaîne entre Niort et Yangben et Bokito

A Niort, les élèves de l’école Sainte-Thérèse correspondent régulièrement avec l’école de Yangben au Cameroun. Cette année, ils ont travaillé sur le thème des solidarités. Voici ce que les enseignants et les enfants écrivaient à leurs amis du Cameroun au mois de juin.

un élève s’initie au tricotin

Nous avons invité tout le monde à ressortir les tricotins et à tricoter une chaine la plus longue possible pour symboliser les liens de solidarité que nous voulons vivre dans l’école et avec nos amis du Cameroun de Yangben et de Bokito…
La distance à vol d’oiseau entre nos écoles est de 4868 km, soit à peu près 5000 km. Le défi était de réaliser une chaine de 500m
soit 1 m de chaine pour 10 km.
Le défi a été relevé grâce à la participation de tous : enfants, parents, personnels, enseignants, grands-parents, amis, les sœurs de l’Immaculée Conception de 2 communautés et quelques acteurs du secours catholique.

Des ateliers « tricotins » ont été animés par des mamans deux fois par semaine sur le temps du déjeuner depuis le mois de janvier. Au départ, ce sont les CM2 volontaires qui ont appris, puis les CM2 ont appris aux CM1, puis les CM1 aux CE2, et ainsi de suite jusqu’aux CP.

les sœurs de Ste Marie participent

Cette action proposée sur les temps libres des enfants, en dehors des temps de classe, a permis à tous ceux qui le souhaitaient, d’apprendre un loisir récréatif très courant autrefois dans notre pays. Cela a été l’occasion aussi de participer et de s’engager à sa mesure dans une action collective où il n’y avait rien à gagner, si ce n’est de réussir tous ensemble. Les sœurs ont apporté leur contribution de manière conséquente et ont permis l’allongement de la chaîne de plus de 100 m. Des parents, des grands-parents, des nounous, des tantes, des grandes sœurs… tout le monde s’y est mis.
700m de tricotin ont été réalisés.

La mise en valeur de cette œuvre collective a été effectuée le jour de la kermesse autour des cartes des deux pays : le Cameroun et la France.
Quelques parents ont réalisé un tipi et les arbres de la cour ont été décorés avec les chaînes de tricotin.
Nous avons chanté « Viens mélanger tes couleurs » et « Solidaire ». Les sœurs pourront vous apprendre ces chants.
Le soir des vacances, chaque enfant et chaque personnel est parti avec un bout de la chaîne de tricotin (20 cm environ). Nous vous transmettons une partie de la chaîne de tricotin qui a été confectionné.
Qu’elle vous rappelle, notre lien d’amitié.
Nos élèves ont également cherché les personnes ou les organismes qui vivent et aident à vivre la solidarité entre les personnes ici chez nous. Ils ont réalisé des panneaux sur sœur Emmanuelle, Mère Térésa, les restos du cœur, l’abbé Pierre, le secours catholique.
Nous espérons poursuivre cet échange avec vous.
Nos élèves aimeraient savoir comment se vit la solidarité dans vos villages entre enfants, entre les enfants, les adultes et les plus anciens. Quelles sont les habitudes dans vos manières de vivre ?
Nous avons beaucoup à apprendre de vous à ce niveau-là.

Ici, chez nous c’est l’été, il faut chaud et la nuit ne vient que vers 10h. Nous apprécions ce temps-là.
Nous pensons bien à vous. Dans l’attente de vos nouvelles.

Amitié de toute l’équipe
et des enfants de Ste Thérèse

pour en savoir + :Site de l’école Ste Thérèse
et La page facebook de l’école