La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la famille > On "tisse" et on "retisse" encore au Grain de Moutarde de NONTRON - (...)

On "tisse" et on "retisse" encore au Grain de Moutarde de NONTRON - JAVERLHAC

Le 10 décembre, 16 laïcs ont répondu à l’invitation « Grain de Moutarde » 6 se sont excusés.
Le thème « Tisser des liens : un programme de bonheur pour le monde »


La rencontre a commencé par un partage :
Tisser des liens : qu’est-ce que ça veut dire pour moi ? , richesses, difficultés…
Les expressions surgissent de part et d’autre :
- " Oser la rencontre, un regard, un bonjour..."

- " Aller vers l’autre, une poignée de main, partager, marcher avec … "

- " Faire connaissance, avec des étapes… ça donne du bonheur !!! "

- " Créer des liens, un geste qui se vit dans le quotidien de nos journées ; c’est un geste qui se refait, qui se construit au jour le jour. Mais créer des liens ce n’est pas toujours facile, il y a des refus …"
Que d’expressions !!!



Ensuite nous avons osé un atelier de tissage, par groupe de 6, hommes et femmes, chacun avait son métier, avec des laines, du papier… Quelle expérience !!!





« On a défait 3 fois, nous n’étions pas d’accord, dans la manière de tisser, pas facile pour que chacun ait sa place, on a caché les nœuds …
On a bâti sans réflexion … Au début l’un de nous n’a pas trouvé sa place, il a fait son tissage tout seul sur la table, puis petit à petit il s’y est mis. Tisser pour que chacun ait une part … une aventure !!! »

Notre tissage est entremêlé comme la vie, avec des liens qui grandissent, d’autres moins solides. Des fils non attachés qui demandent à être à nouveau reliés… Il y a des nœuds, ce sont des liens qui se sont arrêtés par blocages… d’autres qui ne sont pas achevés...
On a laissé un vide entre le cadre et le tissage, c’est le temps d’oser la rencontre…
Il y avait un petit fil rose qui symbolisait la douceur de Dieu… pour nous consoler.

Ce fut une pédagogie que chacun n’est pas prêt d’oublier. Un moment de joie, de convivialité… Un temps inoubliable de fraternité, une communauté qui resserre des liens…

Des textes de Louis-Marie Baudouin et bibliques nous ont aidés dans la réflexion.

Cette rencontre s’est achevée par l’Eucharistie et le verre de l’amitié.