La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Archives > Nouvelle paroisse à Bobodioulasso

Nouvelle paroisse à Bobodioulasso


Un petit mot de Basile

Chers amis, je vous informe que l’Evêque de Bobo a retenu la date de 17 février pour l’installation du curé de la Paroisse Notre-Dame du Cénacle qui est confiée à la communauté fmi de Bobo.

Portez toute l’équipe pastorale (Jean-Luc, vicaire et moi, curé) dans votre prière.

Merci d’avance, et union de prière.

Après le 17 février, le merci du P. Basile PARE qui présente quelques aspects de la nouvelle paroisse et son projet pastoral.

La cérémonie de l’érection officielle de la paroisse Notre-Dame du Cénacle et de l’installation de son curé s’est très bien passée le 17 février 2008. Grand merci de votre soutien, de votre communion dans la prière.

La paroisse :

Elle a une population assez dense, où se mêlent de nombreuses ethnies du pays et des pays voisins.
Sur le plan religieux, on constate aussi une grande diversité avec la présence de croyances traditionnelles, chrétiennes et musulmanes, ces dernières étant apparemment majoritaires.

Quatre instituts religieux sont présents sur la paroisse, en cinq communautés :

  • Les Sœurs de l’Annonciation de Bobo avec la Communauté de la Maison Généralice.
    - *Les Petites Sœurs de la Sainte Enfance.
    - *Les Frères des Écoles Chrétiennes avec la Communauté de la Maison Provinciale et la Communauté de formation du noviciat.
    - *Les Fils de Marie Immaculée, chargés de cette paroisse et de l’Aumônerie des lycées et collèges.
    Chaque communauté soutient la vie de la paroisse par sa présence et sa prière, et prend aussi part à ses activités de catéchèse, de formation, ou d’animation, auprès des adultes, des jeunes ou des enfants.

Cette année la paroisse compte 490 catéchisés (314 enfants et 176 adultes). 19 catéchistes bénévoles, papas et mamans catéchistes pour la plupart, assurent cet enseignement et bénéficient d’un soutien pédagogique régulier.
Pour sa part, le pôle CAS (Centre Albert Sanon), où résident les FMI, compte 93 catéchisés et 6 catéchistes bénévoles. 117 jeunes sont abonnés à la bibliothèque, et une vingtaine étudient régulièrement à l’aumônerie.

Un projet pastoral

Quand notre Père évêque nous a présentés il y a 16 ans, il nous a présentés comme des « Religieux diocésains » chargés de formation spirituelle pour le Diocèse. Il a vu juste. Bien sûr, nous ne sommes pas des « Religieux diocésains » sur le plan juridique puisque nous relevons de Rome. Mais notre cœur est profondément diocésain. Nous sommes pleinement ouverts à la pastorale diocésaine, désireux de mettre en œuvre les orientations de l’Eglise diocésaine en collaboration fraternelle avec le clergé diocésain.
Ainsi notre priorité pastorale paroissiale porte avant tout sur la formation et l’accompagnement des personnes et des communautés chrétiennes.

Déjà, depuis quelques mois, vous l’avez remarqué, un de nos premiers soucis est de contribuer à mettre en place des Communautés Chrétiennes de Base à taille humaine, des Communautés Chrétiennes de Base où les frères et sœurs se connaissent, s’estiment et se sentent acceptés et reconnus. Les 3 anciennes CCB de Niénéta, Colma et Yéguéré projettent déjà de se transformer en une douzaine de CCB plus petites pour permettre une pastorale de proximité, une pastorale centrée sur la formation et l’accompagnement des personnes et des communautés.
Depuis quelques années, nous avons proposé diverses formations et initiatives :

  • pour la méditation et la mise en pratique de la Parole de Dieu,
  • pour la catéchèse des adultes, pour la célébration de l’Eucharistie…
  • pour la prière comme la prière en famille, l’oraison, le chemin de croix ou le rosaire…
  • pour la communion fraternelle dans les moments de peine et de joie et dans le partage des services…
  • pour la solidarité avec les pauvres et les malades et leur accompagnement…
  • pour un rayonnement de la mission du Christ.

Que Marie, Notre Dame du Cénacle, veille personnellement sur la mise en place de notre famille paroissiale. Qu’elle fasse sentir sa douce présence à chaque frère et sœur venus ici de près ou de loin. Que toute notre communauté paroissiale devienne pour tous comme une présence de Marie à la plus grande gloire de Jésus, Verbe Incarné, et de son Père.