La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Nos fondateurs > Louis-Marie Baudouin > Les relations chez Louis-Marie Baudouin

Les relations chez Louis-Marie Baudouin

Le Père Maur TRAORE nous partage quelques aspects d’une session donnée par Sr. Thérèse-Marguerite.

le P. Maur TRAORE

Le P. Maur TRAORE est un Fils de Marie Immaculée, originaire du Mali et ordonné prêtre au Burkina en 1999. Il est actuellement en France et a eu la joie de participer au Centre Spirituel de Chavagnes à une session animée par Sr Thérèse-Marguerite sur notre fondateur et ses relations. Il partage quelques aspects de cette session qui l’ont plus spécialement marqué.

La sœur Thérèse-Marguerite est une figure bien connue de beaucoup de nos communautés UDJ-FMI. Les 23 et 24 février 08 au Centre spirituel de Chavagnes, elle nous a entretenus d’un sujet vaste et délicat : « les relations chez Louis-Marie Baudouin ».
Après avoir rassemblé quelques conseils de Louis Marie Baudouin pour une vie relationnelle selon l’évangile, la Soeur a souligné l’importance de l’enracinement social du P. Baudouin dans sa vie relationnelle. Elle a aussi abordé les relations conflictuelles chez Louis Marie Baudouin…

Mon partage portera donc sur quelques aspects qui m’ont plus interpellé.

Un thème qui m’intéressait : « Les relations chez Louis Marie Baudouin ».
Bien avant d’arriver en France, début janvier 08, je souhaitais mieux comprendre comment notre Fondateur se situait face aux difficultés tant intérieures qu’extérieures. Lorsque j’ai appris qu’il y avait une session donnée sur ce sujet par la Sœur Thérèse Marguerite au centre Spirituel, je me suis inscrit pour y participer. Quand on m’a remis le document élaboré par la Sœur comme support de la conférence, j’ai éprouvé en même temps de la joie en me disant : ça y ait, je suis introduit providentiellement dans ce que je cherche. Mais je me demandais comment la Soeur allait s’en sortir avec un tel thème : « thème vaste » disait-elle, « car les relations, c’est toute la vie ».

Louis-Marie BAUDOUIN un "sage"

Le P. Baudouin : un sage et un homme avec ses fragilités.
S’exercer à la pratique des conseils que donne le Père Louis Marie Baudouin a capté mon attention. Tout au long de la session a résonné cette invitation à s’exercer à la pratique : il faut de l’entraînement, il faut de l’exercice. Ainsi, pendant deux jours, nous avons pu, à travers les exposés, rencontrer un homme de sagesse, un vrai sage qui sait prodiguer des conseils à ses enfants. Mais, nous avons pu aussi rencontrer un homme dans sa fragilité avec des désaccords, des affrontements, des conflits et même des moments de blocages dans ses relations. Comment faisait-il pour tenir l’équilibre ? Il reconnaissait facilement ses torts et analysait ce qu’il ressentait. Ainsi, il faisait la vérité en lui-même pour ne pas laisser en lui des sentiments destructeurs de paix et d’unité. Il prenait le temps pour s’examiner et pour regarder. Voilà son secret.

Prendre le temps de s’examiner, de regarder.
Cet aspect de l’exposé m’a interpellé En effet, les origines des conflits viennent souvent de nos tempéraments façonnés, et construits par l’éducation. Prendre le temps de regarder : de regarder mon tempérament, mon milieu d’origine, le milieu d’origine du voisin, son milieu professionnel, son milieu social… Trop de choses détériore les relations lorsque nous ne prenons pas le temps de regarder...

Le P. Baudouin a conseillé des vertus fondamentales : discrétion, douceur, humilité compassion, confiance et liberté…. Mais ces conseils, ces enseignements, il a dû lui-même apprendre à les pratiquer dans ses relations et les nombreux conflits qu’il a traversés au cours d’une vie mouvementée.
Pratique, Pratique, aimait-il répéter !

P. Maur TRAORE,fmi