La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Fils de Marie Immaculée > Nos lieux de mission > France Québec > Les "Fils de Marie Immaculée" quittent Bar sur Aube pour Ervy-le-Châtel

Les "Fils de Marie Immaculée" quittent Bar sur Aube pour Ervy-le-Châtel

A l’occasion de leur départ, quelques questions ont été posées aux Pères.

Depuis combien d’années les Pères FMI sont-ils présents dans l’Aube ?
Les Fils de Marie Immaculée sont dans le diocèse de Troyes depuis de nombreuses années, les premiers étant arrivés vers les années 1946-47. Différentes communautés se sont succédées : d’abord à Saint Urbain, puis à Romilly, ensuite à Saint Nizier et Pont Sainte Marie et enfin Bar sur Aube.
Arrivée en 1992 à Bar sur Aube, la communauté des pères FMI s’est renouvelée plusieurs fois. Différents pères sont passés à Bar sur Aube : Jean-Raphaël Biron, Jean Ecomard, Pierre Brethomé, Christian Belaud et André Sorin. La communauté actuelle, composée des Pères Jean Brethé (arrivé en septembre 2006), Basile Paré (arrivé en 2010) et Julien Bécot (arrivé en 2011), va donc quitter Bar sur Aube.

Les religieuses sont venues à Bar sur Aube et se sont occupées de l’Ecole Sainte Thérèse et d’un centre de formation pour filles. Elles sont parties de Bar sur Aube il y a peu d’années.

Comment vivez-vous ?

Les PP Jean, Julien et Basile à la cté de Bar

Religieux, les pères FMI vivent en communauté et font, comme tout autre religieux, les trois vœux : d’obéissance, de chasteté et de pauvreté. Nous essayons de vivre cette vie de communauté le mieux possible malgré nos différences car nous désirons que notre vie religieuse soit un témoignage pour ceux qui nous entourent. Pour cela, notre fondateur nous a donné une spiritualité, sorte de fil conducteur, celle de suivre le Christ dans son Incarnation. Le Christ s’est fait proche des gens, simple dans ses relations, attentif à tous, c’est ce que nous essayons de vivre. Pour nous imprégner de cette spiritualité nous avons des temps de prières et de partage en commun.
Sur la plan pastoral, nous sommes au service du diocèse sous l’autorité de l’évêque et nous entrons dans le projet pastoral du diocèse en suivant les orientations en particulier celles du Synode.

Pourquoi partez-vous tous ensemble ? Avez-vous demandé à partir ?
Au service du diocèse, c’est l’évêque qui décide avec son conseil des changements dans les paroisses. L’évêque, en accord avec notre Supérieur général, nous a fait la proposition d’être envoyé dans un autre espace pastoral. Nous avons accepté non pas parce que nous voulions partir mais parce que nous pensons que Mgr Stenger juge important ce changement. Et nous partons ensemble car, comme nous l’avons dit, nous sommes religieux et c’est important, pour nous, de vivre en communauté.
Partir c’est toujours un moment difficile. Nous quittons des personnes avec lesquelles nous avons eu de bonnes relations, avec lesquelles nous avons travaillé, partagé des joies et des peines. Ce n’est jamais de gaieté de cœur que l’on part. Cependant un départ peut être bénéfique pour tous car il permet de se renouveler, de s’ouvrir à quelque chose de neuf.
Nous remercions toutes les communautés qui nous ont accueillies et acceptées, toutes les personnes qui nous ont soutenues, encouragées. Nous ne voulons pas mettre de noms de peur d’en oublier car vous avez été nombreux et nombreuses pour cela. Nous garderons beaucoup de bons souvenirs de notre séjour à Bar sur Aube. Et comme nous restons dans le diocèse nous aurons certainement la joie de nous rencontrer un jour.

Et où allez-vous ?
Le Père Basile est reparti dans son pays, le Burkina Faso. Le Père Julien et le Père Jean sont envoyés en mission dans l’espace pastoral du Pays d’Othe et d’Armance avec la responsabilité des ensembles paroissiaux d’Auxon et Ervy-le-Châtel pour Julien et les ensembles d’Aix en Othe et Estissac pour Jean. Cependant pour garder notre vie de communauté nous habiterons ensemble à Ervy-le-Châtel.

Ervy-le-Châtel

Quelques mots du P. Julien Bécot au début de septembre :
Nous sommes bien à Ervy depuis le lundi 1er septembre.

Le dimanche 7 sept., le P. Jean sera installé par l’évêque à l’occasion de la messe dans le secteur d’Aix en Othe, et moi à Auxon par le vicaire général. J’ai déjà rencontré cette semaine les deux équipes paroissiales avec lesquelles je travaillerai. Jean le fera plus tard, en fonction de la disponibilité des personnes. Jeudi 11, il y aura matinée de travail pour les 6 équipes paroissiales de notre espace dont 4 en collaboration avec nous. Y seront donc aussi présents les 4 prêtres, les 3 diacres et les 2 animatrices laïques en pastorale. Comme tu le vois, c’est bien démarré et nous allons certainement "refaire le monde" ! appuyés par l’Esprit Saint. Il faudra bien la force de l’Esprit parce que les défis ne manquent pas…

PP. Julien BECOT et Jean BRETHE
Cté FMI d’Ervy-le-Châtel