La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Family news- Noticias de la familia -... > Le 8 décembre à Niort

Le 8 décembre à Niort

Le dimanche 8 décembre 2013 après-midi, une soixantaine de personnes se sont retrouvées à la salle sous la Chapelle à Sainte Marie pour fêter l’Immaculée Conception.

Cela a commencé par « une invitation au voyage » pour visiter les deux communautés du Cameroun : Yangben et Bokito.

L’école maternelle de Bokito

Les guides étaient Sœur Marie-Christine Long, actuellement en année sabbatique à Niort après 9 ans de mission au Cameroun, avec Louis-Marie et Marie-Marcelle Onillon, membres de la famille de l’Immaculée et très investis avec la communauté de Bokito pour la fondation d’une école maternelle.
Ils nous ont partagé les aspirations des populations dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la pastorale et tous les liens de proximité.

Devant l’étendue du champ de la mission, la question se pose constamment « Comment cela va-t-il se faire ? » Tous les liens tissés au jour le jour, ici et là-bas, ouvrent des possibles…


Nous avons continué avec la célébration à la chapelle : invitation à « entrer à l’école de l’Incarnation ». A Nazareth, nous avons contemplé la rencontre de l’Ange Gabriel avec la Vierge Immaculée.


Après avoir ouvert nos fenêtres sur le Cameroun, les prières d’action de grâce sont montées du cœur des participants :

  • « Merci Seigneur pour toutes ces solidarités d’un continent à l’autre »
  • « Je te rends grâce Seigneur d’appartenir à cette Eglise universelle qui nous donne de retrouver ici et ailleurs des frères et des sœurs qui vivent de la même Parole. »
  • « Merci Seigneur de cette belle assemblée heureuse de s’être réunie avec les religieuses de l’Immaculée en l’honneur de la Vierge Marie »


Un témoignage de vie a été donné en écho à ce qui a été entendu :

  • « Marie-Christine nous a dit l’accueil et l’écoute qui redonnent la dignité à tout homme. Je me retrouve totalement quand elle ajoute que « même si on n’a pas la solution, l’autre repart apaisé et libéré ». L’accueil et l’écoute, en particulier du plus pauvre, c’est ce que nous vivons tous : vous, les sœurs au Cameroun et ailleurs, nous ici, dans nos quartiers et nos collectifs.
  • C’est ce que nous semons tous et, peu importe l’importance de la moisson.
  • Notre seul rôle est de semer, la récolte ne nous appartient pas. Tout est pour le mieux au milieu des hommes pour le Royaume du Christ ».

Des rêves pour un monde où il fait bon vivre ensemble ont été exprimés :

  • « Rêve que chacun puisse, au moins un jour, connaître la paix et la fraternité »
  • « Vienne la paix sur notre terre : à nous de trouver la musique ! »
  • « S’il te plait, Seigneur, que les pays d’Afrique trouvent des chemins d’une véritable démocratie qui permettrait une meilleure gouvernance et répartition des biens »
  • « Que la très Sainte Vierge Marie intercède pour tous les continents, afin que le Seigneur nous accorde des gouvernants selon son cœur. »
  • « Seigneur, fais qu’il y ait beaucoup de religieux et croyants dans ce monde pour proclamer ton nom et te glorifier. Qu’il y ait aussi des hommes de sagesse comme Mandela ».

Avec Marie,
l’assemblée a chanté les merveilles que le Seigneur fait pour l’humanité :

« MAGNIFICAT ! »

"Marie, témoin d’une Espérance,
tu nous fais signe d’avancer toujours plus loin !..."


Et, des personnes ont manifesté le désir de rejoindre les membres de la famille qui se retrouvent à Niort…