La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la famille > Archives > La musique baroque des missions jésuites à San Ignacio de Moxos

La musique baroque des missions jésuites à San Ignacio de Moxos

Aujourd’hui, à San Ignacio de Moxos, petit village au cœur de la jungle bolivienne, un groupe de garçons et filles, indigènes comme leurs ancêtres, ressuscite l’impressionnant répertoire de musique baroque des Missions jésuites des 17°-18° siècle.

Le rêve de Sr Maria-Jesús

En 1994, la tradition musicale de San Ignacio de Moxos vivait une espèce de léthargie, parce que les Taïtas qui l’avaient préservée avec tellement de ferveur, ne trouvaient pas de relève.

En 2002, on allait célébrer le 250ème anniversaire de la première construction de l’église et on voulait fêter à cette occasion sa rénovation.

C’est alors que Sr Maria-Jesús , originaire d’Espagne et soeur de la Congrégation des ursulines de Jésus, rencontre le Père Enrique Jordas, Jésuite, curé de la paroisse. Elle lui partage son rêve : voir une messe chantée avec un orchestre et un chœur formés par des jeunes du village…

En Juillet 1996, La Route Quetzal ( groupe international de jeunes) fait escale à San Ignacio …Son organisateur Miguel de la Cuadra Salcedo, fait cadeau à Maria-Jesús de 12 violons et 8 flûtes. Puis, grâce à sa médiation, l’UNESCO soutient la venue d’un violoniste tchèque, Jiri Sommer : au cours des années 1999 et 2000, il donne les premiers cours de violons au futur orchestre de chambre de San Ignacio.

Quelques mois plus tard entre en scène une jeune violoncelliste Karina Carrillo, originaire de Santa Cruz, …c’est alors que naissent l’orchestre et le chœur…De son côté, Sr Maria-Jesús continue à donner des cours de flûte, à chercher des instruments pour les jeunes qui viennent de plus en plus nombreux et des financements pour construire une école de musique digne de ce nom…

Le répertoire baroque ressuscité

L’orchestre s’est produit pour la première fois en 2002, au cours du Festival de musique baroque et renaissance américaine Les missions de Chiquitos .

Le 31 juillet de la même année, dans l’église rénovée de San Ignacio de Moxos, le chœur et l’orchestre se risquent avec la Messe Palatine, tirée des archives des missions de Chiquitos…
Depuis cette date mémorable pour Maria Jesús, pour la paroisse et pour tous les membres de l’Ecole de musique, les évènements se sont succédés :
En 2004 , après une tournée en Europe, une présentation en Colombie et de nombreux concerts en Bolivie, Karina Carrillo quitte l’école de musique. Raquel Maldonado, pianiste et chef d’orchestre, devient alors directrice de l’école. Maria-Jesús, part de San Ignacio pour Circuata…d’où elle continuera à distance et pendant plusieurs mois, l’accompagnement de l’équipe.

A Bordeaux

Depuis l’Ecole progresse et continue sa route dans différents pays et continents.

Cette année 2008, au cours de sa tournée en Europe, un public nombreux a pu apprécier tant sa qualité orchestrale que vocale…

A Meudon, Chavagnes-en-Paillers, La Rochelle et Bordeaux, les communautés ursulines ont été heureuses d’accueillir le groupe de jeunes Boliviens avec Sr Maria-Jesùs.

Pour les visiter