La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Archives > La Dominique fête le 200ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage

La Dominique fête le 200ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage

Ce fut le député Victor SCHOELCHER, député de la Martinique et de la Guadeloupe qui prépara le décret d’abolition de l’esclavage dans les colonies, décret publié le 28 avril 1848.
Le P. Michel FAVALIER, responsable régional, a été impressionné par le déroulement de cette fête...

Je voudrais partager avec vous une belle et grande célébration qui a eu lieu dans le Diocèse de Roseau , en Octobre, 2007, pour marquer le 200 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Le Père Vincent Esprit, notre supérieur, est à l’origine de cette célébration. Son idée proposée en conseil presbytéral ayant reçu un accueil favorable, un comité fut formé, mais dans les faits, c’est le P. Vincent qui a assuré la plus grande partie du travail : mise en place du programme, recherche de documents historiques, organisation sur place, recherche de parrainage, participation des medias, avec l’aide du P. Herman Sharplis sur ce dernier point, etc…

Le 3 Octobre, une belle assistance était rassemblée dans la cathédrale de Roseau avec l’Evêque entouré d’une quinzaine de prêtres pour la célébration de l’Eucharistie. La radio et la télévision permettaient aux dominicais restés chez eux de suivre l’ensemble de la célébration.

Ensuite une marche méditative, accompagnée de quelques battements de tambours nous a conduits sur la place du vieux marché, moment impressionant ! Là, des couronnes de fleurs étaient disposées sur une estrade et furent bénies par l’évêque après quelques évocations historiques, qui rendait présents les “’neg’ marons”, esclaves fugitifs en révolte, dont les noms furent mentionnés, ainsi que les supplices auxquels ils furent soumis. Ces couronnes, très artistiquement élaborées, parrainées par des paroisses et les congrégations religieuses, devaient ensuite être déposées dans certains lieux historiques de la Dominique par des délégués .
La couronne que nous avons parrainée a été déposée dans le cimetière de Rosalie, en mémoire de ceux qui, en Europe ont oeuvré pour l’abolition de l’esclavage.

La troisième partie de la célébration nous a conduits ensuite de la place du vieux marché à un autre endroit de la ville où les esclaves étaient débarqués, lavés et présentés pour la vente publique. Après une autre évocation historique, l’évêque partit en barque pour mettre une couronne à la mer, en mémoire des esclaves morts durant le voyage vers les Amériques. Une deuxième barque permettait aux medias de filmer l’action.

Dans son mot de conclusion, Le Père Vincent a remercié tous ceux et toutes celles qui ont travaillé avec le comité pour la planification et l’animation de cette célébration. Il n’y eut personne pour remercier et féliciter Vincent pour son travail vraiment formidable mais je voudrais ici lui rendre hommage, car du début a la fin, cette célébration fut impressionnante, digne, vraiment bien menée et nous sommes fiers qu’un Fils de Marie Immaculée ait été l’initiateur et la cheville ouvrière de cette célébration diocésaine appréciée de tous .

Michel Favalier