La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > L’assemblée mondiale du mouvement Emmaüs

L’assemblée mondiale du mouvement Emmaüs

Sœur Marie Claire Boisumeau ainsi qu’un compagnon, tous deux membres de la communauté d’Emmaüs de Saintes (17), ont participé à la dernière Assemblée Mondiale. Elle s’est tenue en avril 2016 en Italie à Jesolo, ville en bord de mer située à cinquante kilomètres de Venise.

L’assemblée a débuté par une marche silencieuse des 450 membres et compagnons d’Emmaüs. Un parcours de 2 heures sur le rivage de l’Adriatique.

Sœur Marie Claire décrit ce temps fort d’une semaine comme « dynamisant, riche de rencontres, dans le partage d’un même combat contre les causes de la misère pour chacun des pays représentés ».
Lors de cette assemblée, les acteurs d’Emmaüs ont fait encore le constat de la progression de l’exclusion et des inégalités.

Unis autour des valeurs définies par l’abbé Pierre, les délégués d’Emmaüs en ont rappelé l’essentiel à savoir, le respect de l’être humain, de sa dignité, de son environnement, ainsi que le partage à l’ouverture, à la solidarité et à l’accueil.

L’assemblée a permis de fixer les décisions et orientations qui ont été votées pour les quatre ans à venir
Parmi elles, dans le cadre du 10ème anniversaire en 2017 de la disparition de l’abbé Pierre, l’assemblée s’engage à faire vivre l’héritage qu’il nous a laissé, en communicant la force de sa pensée et en actualisant ses combats
Jean Rousseau, Président d’Emmaüs international insiste dans son rapport moral sur les valeurs du partage, et de la solidarité qu’il faut maintenir au cœur de l’action du mouvement.
Conseillers et délégués nationaux, compagnons et bénévoles (appelés amis dans le langage d’Emmaüs) ont pu échanger et confronter les situations vécues dans chacun de leur pays. Avec en préoccupation commune : donner priorité aux laissés-pour-compte et redonner dignité et sens à leur vie en reconstruisant un vivre ensemble.

En signe d’invitation à l’engagement, et selon la formule de l’abbé Pierre :
« N’attendons pas d’être parfait pour commencer quelque chose de bien  ».

En savoir plus

Echos de l’assemblée