La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la famille > Archives > Jubilé de la chapelle de Ste Marie

Jubilé de la chapelle de Ste Marie

7 juillet 2007 : jubilé de la chapelle de Ste Marie

Notre belle Chapelle, dédiée au Cœur Immaculé de Marie, a été consacrée, il y a 50 ans, le 1er septembre 1957, par Mgr Charles Gachet, FMI, qui venait d’être ordonné premier évêque du nouveau diocèse de Castries à Sainte-Lucie, dans les Antilles

Cette Chapelle est, depuis 50 ans, le cœur battant de notre famille. C’est là que se sont vécus et se vivent les évènements marquants de la Congrégation : ordinations, professions des vœux religieux, célébrations des Chapitres et de nos rassemblements, et aussi les cérémonies d’obsèques.

Une bénédiction solennelle de la Chapelle avait eu lieu, quelques mois auparavant, le 7 décembre 1956 par le P. Eugène Landais, alors Supérieur général.

Mgr Gachet

CCette consécration couronnait plus de dix ans de travail parfois difficile.
Le P. Benjamin Honoré, Supérieur général avait béni la première pierre de la Chapelle, le 27 juillet 1947. C’est lui et son Conseil qui en avait décidé la construction.
C’est le P. Landais qui en avait porté la plus grande part du souci durant 10 ans. Il s’était beaucoup dépensé avec énergie et persévérance, pour trouver les moyens de financement, à cette époque de l’après-guerre où l’on manquait d’argent pour la formation de tous ces jeunes qui emplissaient la maison à Sainte-Marie et, aussi, à Saint-Sauveur à Mouilleron-en-Pareds. La construction dut être interrompue à différentes reprises.

La Vierge au vitrail du choeur

Beaucoup de bénévoles travaillèrent à la construction : les amis et les voisins vinrent nombreux apporter leur aide ; et aussi les jeunes, alors en formation à Sainte-Marie et à Saint-Sauveur. Beaucoup d’amis et de bienfaiteurs apportèrent leur concours et aidèrent dans le financement.

C’est à M. Maurice Laurentin, architecte, que nous devons l’élégance de cette Chapelle, sa clarté et son climat spirituel qui touchent les visiteurs. Marie Immaculée préside du haut du beau vitrail qui domine le chœur. L’autel est en pierre calcaire des Charentes, la même pierre utilisée pour la construction en harmonie heureuse avec la brique de Vendée. L’autel renferme les reliques des saintes Agathe et Bibiane.

P. Daniel BOULIER,
Supérieur général