La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > Nos lieux de mission > Canada > Incendie gigantesque dans notre province d’Alberta

Other languages :   en     es  

Incendie gigantesque dans notre province d’Alberta

Lettre de Sr Hazel et des Ursulines de Jésus d’Edmonton

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

Chères soeurs,

Merci beaucoup de vos prières et de votre compassion envers notre peuple, à l’annonce du gigantesque incendie dans notre Province. Il y a tant de gens à travers tout le pays qui travaillent à Ft.McMurray et dont les maisons ont été entièrement consumées par les flammes. Le feu continue sauvagement sa progression et on s’attend à ce que la surface dévastée double demain à cause de la grande sécheresse et du vent. On dit que le feu couvre une étendue supérieure à des villes entières. Nous avons un grand nombre d’amis qui travaillent là-bas et j’ai moi-même deux neveux.
L’un y habite et l’autre va jusqu’au camp où il travaille une semaine sur deux. Celui qui travaille à Ft.McMurray a été évacué sur Edmonton dès le début du sinistre et ne sait pas encore si son immeuble est debout. Les gens ne peuvent retourner dans la ville et il n’y a personne pour leur dire ce qui s’y passe. L’autre neveu va directement par avion au camp qui est en dehors de Ft.McMurray, et n’est donc pas touché par l’incendie. L’avion le ramène tout près de chez lui.

Il y a eu près de 90.000 personnes évacuées vers Edmonton. Les habitants de notre ville ont montré une très grande générosité pour fournir de l’alimentation et des lieux où séjourner. Nous avons donné une contribution très importante à la Croix Rouge qui fait le maximum pour aider les gens à satisfaire leurs besoins immédiats. C’est le pire incendie qu’ait jamais vécu l’ Alberta. Je sais que vous pouvez vous informer en ligne ou sur les journaux, vous pouvez donc voir combien la situation est grave, préoccupante. La seule accalmie serait d’avoir une pluie abondante, mais la météo n’annonce rien de tel.

Merci de vos prières et de votre soutien. Même quand tout sera terminé,lLes conséquences seront terribles pour les maisons et les emplois. Les gens disent avec anxiété : « et après ? ».On essaie de répartir les enfants dans différentes écoles d’Edmonton afin qu’ils ne perdent pas leur année scolaire, mais ils sont traumatisés par ce qu’ils ont vu et vécu. S’il vous plaît, continuez à porter notre peuple dans la prière.

Unies par la pensée et la prière.

Hazel et les sœurs du Canada

Mail 09/05/16 03:36