La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la famille > Grain de Moutarde : de Chavagnes à Foix

Grain de Moutarde : de Chavagnes à Foix

Croire à la VIE- Croire en la VIE

9 Ariégeois au Grain de Moutarde de Chavagnes

Nous arrivons les unes après les autres, ce 9 novembre, la joie au cœur et le sourire aux lèvres. Il fait encore bien nuit. Nous attendons Yves notre chauffeur puis nous nous rendons à la gare de Foix où trois autres personnes du groupe nous attendent. Le « trafic » d’Yves, spacieux, confortable, nous conduira jusqu’à Chavagnes, soit plus de 6 heures de route.

Arrivés au Centre Spirituel, nous sommes attendues avec impatience par Sœur Thérèse-Hélène qui, après trois années à Tarascon, est maintenant à Chavagnes.


Aller à Chavagnes, c’est un évènement ! on prend le temps d’écouter la Parole de Dieu à la suite de Louis-Marie Baudouin, on y rencontre des personnes d’autres régions de France pour des échanges faciles et profonds.

« Pour moi Chavagnes est toujours une découverte de moi et de l’autre. Je suis revenue chez-moi désirant continuer autour de moi un même accueil et partager la joie d’être chrétienne. » (Marcelle)

« Chavagnes, c’est comme un feu qui éclaire, réchauffe. Même s’il ne reste qu’une braise, à nous de la raviver, de distinguer, discerner cette Présence. » (Rose).

« Après la visite de l’exposition sur la Congrégation des sœurs, nous sommes passées par la grande chapelle et là, j’ai été saisie par le silence et je ne pouvais que prier » (Josiane)


22 Ariégeois au Grain de Moutarde de Foix

Cette journée du 14 décembre a été préparée par les sœurs et Josiane et Gisèle venues pour la première fois à Chavagnes. Habituées aux moyens modernes de communication, elles nous ont fait vivre avec un diaporama les mots forts développés au cours du W.E. de Chavagnes, grâce aux apports des Pères Berthomé et Brenon, de Françoise Marçais et des témoignages donnés en assemblée ou dans les petits groupes. Chaque participant reçoit à Chavagnes un livret avec les textes et les prières de ce week-end.

Nous écoutons les convictions qui continuent à les faire vivre depuis ce week-end.

"Si nous sommes croyants, si nous savons reconnaître la Présence de Dieu, il se passe quelque chose dans notre coeur : c’est l’Adoration."

Gisèle nous dit comment elle est venue au secours d’une jeune femme à la souffrance morale très grande, empêtrée dans une situation presqu’inextricable. Elle ajoute cette phrase du P.Baudouin : Les pauvres sont les tabernacles vivants du Christ.

Croire en la vie, c’est d’abord apprendre à lire et à écouter la Parole de Dieu. Lisez, c’est la découverte d’un grand jardin dit Louis-Marie Baudouin.

Apprendre dans les situations telles qu’elles sont, à écouter la Parole de Dieu, à distinguer, discerner, accueillir la présence de Dieu dans les évènements. Sortez de vos cloîtres et allez en plein vent a dit Louis-Marie Baudouin.

" Vous trouvez en pièce jointe ce que nous avons transmis de ce WE intitulé
CROIRE A LA VIE
CROIRE EN LA VIE


Nous avons apprécié la présence de notre évêque, Mgr Mousset, depuis le repas de midi jusqu’à la brève célébration qui clôturait notre rencontre.