La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la Famille > Diaconia 2013 : "Servons la Fraternité" (...)

Diaconia 2013 : "Servons la Fraternité" Lourdes 9, 10, 11 mai

Sr Maryvonne a eu la chance de participer à ce rassemblement. Bien simplement elle s’adresse aux personnes qui ne l’ont pas vécu ou même qui n’en ont pas entendu parler.

Parlant des apparitions de la Vierge dans la grotte de Massabielle, Bernadette dira :
« Elle me regarde comme une personne regarde une autre personne. »
Ce regard échangé entre Marie et Bernadette témoigne de l’amour de Dieu pour tous ; elle qui est pauvre et ignorante est regardée, respectée, aimée.
Ce trait de la vie de Bernadette donne sens à ce qui s’est vécu lors du rassemblement « Diaconia » voulu par les évêques de France.


En ce même lieu, plus de 12 000 personnes de tous âges se sont retrouvées pour un temps fort « Diaconia 2013 ». Cela fait plus de deux ans que l’Eglise de France est engagée dans ce projet.
En témoignent les « Livres des merveilles » apportés lors du rassemblement, recueils de ce qui se vit au quotidien.

Livres des fragilités et des merveilles



Avec plus de 80 évêques, sont venus des représentants des paroisses, de la vie religieuse, de mouvements ou services, d’autres parce qu’ils ont construit leur vie autour de cet appel à vivre la charité fraternelle de manière incarnée et quotidienne.
Au cœur du rassemblement 3000 personnes en précarité ou fragilité, handicapés ou artisans de la fête…
Un groupe : « Place et parole des pauvres » a été constitué pour que les personnes ayant vécu une expérience de pauvreté soient associées à la pensée et à l’organisation de cette démarche Diaconia 2013.

Répartis, pendant les trois jours, en fraternités de 6 personnes, nous nous retrouvions pour des temps d’échanges, de partage de la Parole de Dieu, de repas.
Intégrées dans les groupes, les personnes en difficulté étaient pleinement participantes : le jour de l’Ascension, la seconde lecture a été assurée par un aveugle tandis que des handicapés physiques ou mentaux participaient à la procession des offrandes…

Chacune des trois journées s’articulait autour de ces phrases :
« Je suis au milieu de vous comme celui qui sert » Lc 22, 27
« La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle » Ps 117
« Va trouver mes frères et dis-leur... » Jn 20, 17

Messes et célébrations, forums et ateliers, spectacles et veillée festive ont été de bons moments de rencontre, de partage, d’amitié.

Célébration à la basilique St Pie X


C’est bien un peuple de frères qui s’est retrouvé à Lourdes. Chacun a pu se sentir accueilli, écouté et par là reconnaître, comme l’a dit Jonathan, forain, que le Seigneur est accueillant, porte un regard d’amour lorsque lui-même est accueilli, regardé avec bienveillance.

Avant la célébration d’envoi, un temps était prévu pour recueillir ce qui a été vécu et exprimé au cours de ce rassemblement. Mgr Bernard Housset, évêque de la Rochelle et Saintes, Président de la Commission Solidarité et Mr François Soulage, Président du Secours Catholique, ont relevé chacun 6 mots qui redisent les accents principaux de ce rassemblement :

Mr François SOULAGE


Mgr Bernard HOUSSET


- Evangile

- Christ serviteur

- Accueil de la différence

- Ecoute

- Libération

- Conversion

- Justice

- Regard (pour faire grandir)

- Responsabilité (face à la création)

- Réciprocité

- Fraternité

- Proximité (à la manière du bon Samaritain).


Extrait de l’homélie du Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, lors de la messe d’action de grâce et d’envoi :

« … Aimer ses ennemis, cela prend du temps ; nous aimer les uns les autres, cela demande un effort et nous aimer comme Jésus lui-même nous a aimés, jusqu’au point de donner sa vie pour nous, cela demande toute une existence avant d’y arriver. Mais soyez tranquilles, nous y arriverons tous. Nous arriverons tous à perdre notre vie ! Mais la question, c’est de savoir si nous arriverons à la donner. Parce que pour la perdre, cela ne dépend pas de nous ! Mais pour la donner, cela dépend de nous.

Voilà le chemin dans lequel le Christ nous appelle à marcher… »


« Personne n’est trop pauvre pour n’avoir rien à partager. La fraternité n’est pas une option, c’est une nécessité … » ainsi commence le message final élaboré à partir de la conclusion de chaque forum.

Après trois jours de temps forts, de partage d’expériences, de découvertes, il reste à vivre la diaconie, servir cette fraternité là où chacun est envoyé, à la suite du Christ serviteur, vivre la charité qui permet à chacun de trouver sa place dans le monde et dans l’Eglise.

Procession aux flambeaux



Tout ce qui a été vécu à Lourdes était pleinement dans la spiritualité de l’Incarnation :

Il nous a été donné de regarder Jésus qui s’est fait serviteur, proche des pauvres et des petits.
C’est une invitation à changer son regard, vivre la proximité à l’exemple de Marie, servante du Seigneur.

Sr Maryvonne Durand, UdJ