La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > De Châteauroux : En route pour "Chavagnes", ça vaut le coup !

De Châteauroux : En route pour "Chavagnes", ça vaut le coup !

Ils étaient une bonne trentaine à affronter le froid, pour découvrir ou redécouvrir les lieux sources de notre famille religieuse.

Le 16 novembre à Châteauroux, la bonne trentaine de participants n’a pas hésité à affronter le froid pour découvrir ou redécouvrir les lieux sources de notre famille religieuse. C’est à partir d’un très beau montage de 180 photos, avec la musique appropriée, vive la technique d’aujourd’hui ! réalisé cet été par Bernard, que nous avons pu nous mettre en route, tous ensemble, vers "Chavagnes".


Bernard et son épouse Dominique, fréquentent notre maison-mère depuis 1992. Ils la connaissent bien !
Les personnes présentes ont apprécié cette soirée qui a commencé par le chant : « La route est courte, ce s’rait dommage de s’regarder sans s’rencontrer...

Thérèse (à gauche) s’improvise journaliste à RCF


D’emblée nous sommes à l’unisson pour écouter l’interview d’une Ursuline de Jésus par Thérèse qui s’est improvisée « journaliste » à RCF. Ainsi, nous sommes entrés dans la visite des différents lieux de notre maison et dans la spiritualité de l’Incarnation laissée par le Père Baudouin, trésor qui anime les sœurs et les laïcs qui l’ont découvert.

Un auditoire très attentif !


Les personnes participantes au dernier " Grain de moutarde" à Chavagnes ont pu partager quelque chose du vécu :
- Chavagnes, lieu fort qui nous refait,
- Lieu qui nous aide à vivre notre quotidien,
- Lieu de paix, d’écoute, d’accueil,
- Lieu de rencontres où des amitiés se créent,
- Lieu qui nous redynamise !

Sr Marie captive l’auditoire


C’est par le chant : " Depuis que Dieu a pris chair en son Fils "... que nous avons terminé la soirée. Quelques personnes nouvelles ont manifesté un intérêt pour les prochaines rencontres.

Le cousin de Sr Jeanne-Lucie Nonin et la cousine de Sr Paul Madre avaient été invités et c’est avec joie qu’ils ont découvert les lieux où celles-ci ont vécu.

Srs de la Cté de Châteauroux