La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Famille de l’Incarnation qui construit et prend soin de "la Maison (...) > Construire une "Maison Commune" avec une grande porte toujours (...)

Construire une "Maison Commune" avec une grande porte toujours ouverte

5ème rencontre des Amis du Père Baudouin, à Chavagnes

"Notre Maison Commune, dit le pape François, c’est toute notre famille humaine dans sa recherche d’un développement durable et intégral."

Nous voulons la construire, selon les Orientations de la Famille de l’Incarnation :
Avec une grande porte, toujours ouverte,
Ouverte pour accueillir celui qui cherche,
avec soif de spiritualité, d’humanité, d’Evangile, de Vie,
Ouverte pour sortir à la rencontre de nos frères et sœurs en humanité,
pour chercher, avec tous, des réponses intelligentes et efficaces…

La pierre angulaire de notre construction c’est le Christ,
dont nous allons bientôt fêter la Résurrection.
Nous lui présentons avec confiance notre "Maison Commune."

Chant  :
Laisserons-nous à notre table
Un peu d’espace à l’étranger
Trouvera-t-il quand il viendra
Un peu de pain et d’amitié ?

Ne laissons pas mourir la terre
Ne laissons pas mourir le feu
Tendons nos mains vers la lumière
Pour accueillir le don de Dieu.
(bis)

Pauvres mais confiants

Pécheurs, mais confiants ! Une maison avec une grande porte ouverte pour accueillir, mais aussi pour sortir à la rencontre de nos frères et sœurs.
Reconnaissons que cette porte est parfois fermée aux cris, aux appels de ceux et celles qui « ont soif de spiritualité, d’ humanité ».

silence

En cette grande "Semaine Sainte" implorons le pardon du Seigneur,
Demandons- lui de nous laver, de nous purifier, de nous prendre en pitié.

R/ Lave-moi Seigneur mon Dieu, purifie-moi, prends pitié de moi. (bis)

Adoration

Le Christ est pour chacun de nous une porte toujours ouverte. Il appelle, accueille et connaît chacun par son nom. Porte toujours ouverte pour nous conduire vers la vie. Le Christ est le bon pasteur et le vrai berger qui donne sa propre vie pour ses brebis.

Parole de Dieu : Jn 10, 1...11

"Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit. Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix. Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir. Quand il a poussé dehors toutes les siennes, il marche à leur tête, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix…
« Amen, amen, je vous le dis : Moi, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ; il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage. Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. »

Adoration :
Adorons Jésus, Verbe Incarné, bon pasteur et vrai berger , qui donne "Sa Vie" et nous donne "La Vie", en nous conduisant vers son Père .

R/ : A toi nos chants, Seigneur Jésus,
Nous te louons, nous t’adorons.

silence d’adoration

A la fin de l’Adoration :
R/ : Par ton chemin, tu nous conduis,
Tu es La Vie, La Vérité !

Louange et action de grâce

Entrons dans la louange et l’action de grâce en reconnaissant Jésus comme notre seul et vrai Pasteur, notre Berger avec qui rien ne manque... et donne sa vie pour ses brebis !

Psaume 22
R/ Le Seigneur est mon berger :
Rien ne saurait me manquer.

(Versets lus à deux voix)

Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer.
Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre.
Il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom. R/

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure. R/

Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours. R/

Prière d’offrande et d’action de grâce

Avec Jésus, nous nous offrons au Père et ensemble nous prions lentement :

- Père de Jésus voici notre prière. Accueille notre désir de trouver ta présence, de nous laisser conduire par ton Esprit. Renouvelle notre regard pour que nous puissions découvrir ton action au cœur de ce monde et dans la vie de nos frères et sœurs en humanité. (silence)

- Père de Jésus, voici l’offrande nos vies. Que nous soyons les uns et les autres présents aux réalités de tous les jours, sachant ouvrir toute grande notre porte, avec humilité et patience. (silence)

- Père de Jésus, voici notre capacité d’aimer. Toi la source de la patience et du réconfort, fais-nous la grâce de vivre tout au long de cette grande "Semaine Sainte", en bon accord les uns avec les autres, comme nous le redit l’apôtre Paul et de savoir manifester notre compassion pour servir avec délicatesse, sans réserve et sans exclusion.(silence)

R/ Père Saint, voici ma vie, pour que tu en fasses la vie de Jésus-Christ !

Poursuivons notre prière, en faisons nôtre ce poème :

Ouvre ta porte sur le monde et sur Dieu.
Ouvre ta porte pour prendre un nouveau souffle,
pour prendre un nouveau départ pour la vie

Ouvre ta porte à la joie,
Qu’elle te lave des soucis qui te tombent dessus,
Et de ceux que tu te crées par tes erreurs.

Ouvre ta porte et ose des gestes de solidarité qui redonnent goût à la vie.
Ouvre ta porte et bouge, renverse les barrières entre les hommes,
fais tomber les murs de l’indifférence.

Ouvre ta porte pour accueillir l’autre, le timide qui reste dans son coin.
Ouvre ta porte et fais-toi le compagnon des petits, des oubliés.
Ouvre ta porte et dis une parole d’espoir.

Près du tombeau

Unissons-nous à tous ceux et celles qui viennent partager leurs joies, leurs peines et leurs prières.
Chant :
Laisserons-nous à nos fontaines
Un peu d’eau vive à l’étranger ?
Trouvera-t-il quand il viendra
Des hommes libres et assoiffés ? R/ Ne laissons

Laisserons-nous à nos paroles
Un peu de temps à l’étranger ?
Trouvera-t-il quand il viendra
Un cœur ouvert pour l’écouter ? R/ Ne ...

Rassemblés près du tombeau du Bon Père, prenons le temps de partager simplement nos intentions de prière…

Lecture des intentions confiées à l’intercession du P. Baudouin.

Nous prions ensemble :

Seigneur Jésus, le mystère de ton Incarnation a illuminé et embrasé le cœur de Louis-Marie Baudouin, prêtre du diocèse de Luçon, et lui a donné l’audace de répondre aux urgences qu’il percevait dans l’Eglise et la société de son temps. Son amour et sa confiance en Marie, la méditation assidue de la Parole de Dieu, ont éclairé toutes ses démarches et fait de lui un conseiller spirituel d’une grande lucidité, un fondateur de séminaires et de congrégations religieuses ouvertes au monde, proches des plus pauvres, avec le souci constant d’éduquer. Accorde-nous, par son intercession, les grâces que nous te demandons.

A Marie :
Toi , notre Dame, nous te chantons !
Toi notre mère, nous te prions !
Toi qui portes la vie, toi qui portes la joie.
Toi que touche l’Esprit, toi que touche la croix.

Bénédiction finale