La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > Nos lieux de mission > Amérique latine > ECUADOR > Après le tremblement de terre en Equateur

Other languages :   es  

Après le tremblement de terre en Equateur

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Depuis l’Amérique du Sud, Sr Cecilia Rogel nous a envoyées des nouvelles rassurantes des sœurs ursulines de Jésus en mission à Esmeraldas.

Mon, 18 Apr 2016 11:47:22 +0000 (UTC)

Bien chères sœurs,

Suite à vos courriers, interrogations et inquiétude pour le tremblement de terre qui a frappé quelques provinces d’Équateur, je vous précise que ce tremblement de terre a affecté très spécialement la partie sud de la Province d’Esmeraldas et une partie de la Province de Manabi (Puerto Viejo, Manta et Pedernales). Ces deux Provinces ont subi de grandes destructions, avec, pour conséquence, beaucoup de personnes décédées. Les dernières informationsreçues indiquent autour de 238 morts. Parmi ce groupe de personnes décédées nous avons appris hier qu’il y avait des Sœurs des Servantes du Foyer de la Mère et des Sœurs Mercenarias.

Il faut vous préciser que notre communauté d’Ursulines se trouve dans la partie nord de Esmeraldas qui n’a pas souffert les mêmes conséquences de destruction que le sud. Cependant il y a eu aussi quelques maisons détruites. Nous avons été également informées que, cette nuit, on a fait évacuer toutes les personnes qui vivent sur la rive du fleuve et qu’il s’est produit une réplique importante.

Pour vous rassurer toutes, je vous informe qu’une des sœurs qui vivent à Esmeraldas se trouve actuellement au Chili. Elle a pu communiquer par téléphone avec plusieurs personnes de la ville, avec des sœurs d’autres congrégations et avec le propriétaire de la maison où elles vivent. Tous disent que le tremblement a peu affecté le quartier. Il n’en a pas été de même dans d’autres secteurs, comme au centre d’Esmeraldas où l’on déplore des destructions plus ou moins importantes.

Nos sœurs de Quito ont également senti la secousse du tremblement de terre, mais sans aucune conséquence si ce n’est la peur. Elle vont bien.

De la part de toutes les sœurs, je vous remercie pour toute votre préoccupation, proximité, affection à notre égard et pour les deux pays. Il est nécessaire que nous restions solidaires spécialement avec le peuple d’Équateur. Nous prions le Seigneur pour tant de personnes qui vivent la douleur d’avoir perdu des êtres chers, qu’elles trouvent force et consolation en ce Dieu de la vie et qu’Il ne cesse pas de nous accompagner surtout en ces moments de désarroi et de douleur

Merci, mes sœurs pour votre solidarité, et que le Verbe Incarné continue à nous animer toutes pour vivre cette proximité avec le peuple équatorien. Qu’il anime nos sœurs de Quito et Esmeraldas en ce moment où la nécessité d’accompagner et de soutenir les Équatoriens se fait encore plus pressante.

Je vous embrasse chacune avec affection..

Cecilia Rogel, de la part de toutes les sœurs d’Équateur, Bolivie et Chili

.