La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la famille > Après le séisme du Chili

Après le séisme du Chili

Nouvelles de Famille

Dimanche 28 février, nous avons appris que la terre avait tremblé au Chili. Avec une magnitude de 8,8 sur l‘échelle de Richter et avec un épicentre situé à 35kms sous terre, le séisme a touché 80% du territoire chilien.

l’église de Mulchen

La ville de Concepción- deuxième ville du pays avec 500 000 habitants-, a été la plus durement touchée par le séisme et les vagues énormes qui, à trois reprises, ont balayé la ville.

Concepción est la capitale du Bio-Bio où se trouve la communauté ursuline de Mulchen. Nous attendions avec impatience des nouvelles. Les deux sœurs présentes ce jour-là à la communauté ne sont pas blessées, mais le clocher de l’église est tombé sur leur maison qui jouxte l’église. Rosa Angelica et Rosa Arriagada ont dû dormir dehors, comme les voisins. C’est l’été là-bas. Elles n’avaient pas d’eau.

Mulchen : la maison des soeurs

Dès que l’électricité a été rétablie, les sœurs de Santiago la capitale, ont donné de leurs nouvelles. Elles ont eu très peur et il y a eu aussi des dégâts. Depuis, les répliques se succèdent et souvent d’assez grande magnitude, ce qui maintient les gens dans la peur...

Le tremblement de terre du 22 mai 1960 avec ses destructions terribles -9,5 sur l’échelle

Mulchen, proche de Concepcion, la ville la plus touchée

de Richter- a appris aux Chiliens à construire selon les nomes antisismiques et sans doute aussi à se méfier du raz de marée risquant de suivre le séisme...

Cette fois-ci, le Sud a été épargné, est c’est d’Ancud (île de Chiloé) que les premières nouvelles nous sont arrivées.

Santiago 11 marsW_JPG

Pour lire les courriels (en espagnol) envoyés du Chili
Chile : el terremoto

Pour envoyer un message aux soeurs du Chile
email