La famille de l'Incarnation

Family of the Incarnation

menu

Home > Actualités > Nouvelles de la Famille > Another form of ‘Olympic race’.

Other languages :   fr     es     it  

Another form of ‘Olympic race’.

All the versions of this article: [English] [Español] [français] [italiano]

OLYMPICS, OLYMPICSS !...

Who in London does not know about Olympics 2012? Huge building projects are being undertaken, in preparation, including the famous or even infamous skyscraper, THE SHARD OF GLASS, here at London Bridge, opposite our University, with its 97 floors.

A few weeks ago, a member of staff and three students were nominated to be torch bearers for the 2012 Olympics. But guess what, I beat them to it! The torch came to the University and I was privileged to hold it! I was elated! It was just feather weight and obviously precious; note the white gloves.

R eflecting on the experience afterwards, I became more aware that our Christian vocation, our calling as Ursulines of Jesus is another form of ‘Olympic race’.

Let us run with patience the race that is set before us…I have come to the end of my race and here I find the Cross” » 2 Tim 4,7

Challenging thoughts at this time of our Congregational transition, “1” to “WE”. I pray that we carry this new ‘torch’ with joy, fortitude and deep love, respecting and trusting each other.

The desire to journey, “race”, together in solidarity, at all levels, so that something new can be born. The Word of God at the centre of our lives, which transforms and sends us on Mission and vice versa. General Chapter transmission

Everyone who competes in the games goes into strict training. They do it to get a crown that will not last; but we do it to get a crown that will last forever1Cor 9,25

Joan TIERNEY, R.C Chaplain
at C, Guy’s Campus, Medical, Dental School, London

OLYMPIQUES, OLYMPIQUES !...

Qui, à Londres, n’est pas aucourant des Jeux Olympiques en 2012 ?... Des projets d’énormes constructions sont entrepris ou en préparation incluant le fameux et même horrible gratte-ciel « The Shard of Glass » (Le Débris de Verre), ici au ‘London Bridge’ face à l’Université, avec ses 97 étages.

Il y a quelques semaines, un membre du personnel et trois étudiants furent nommés comme ‘porteurs de torche’ pour les Olympiques de 2012. Mais à vous de deviner ! Je les ai tous devancés… La “torche" arriva à l’Université et j’ai eu le privilège de la tenir. J’étais au comble de la joie. Elle était très légère et certainement de grand prix, remarquez les gants blancs de rigueur.

En réfléchissant sur cette expérience, j’ai pris conscience que notre vocation chrétienne, notre vocation comme Ursulines de Jésus est une autre forme de course olympique.

J’ai combattu le beau combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi.... 2 Tim 4,7

C’est un challenge pour la Congrégation en ce moment de passage « du ‘MOI’ au ‘NOUS’ ». Je prie pour que nous portions cette nouvelle torche avec joie, force et grand amour, en nous respectant et en nous faisant confiance les unes aux autres.


Le désir d’avancer, de ‘courir’, ensemble en solidarité, à tous les niveaux, afin que quelque chose de nouveau puisse émerger. Le Verbe de Dieu au centre de nos vies, nous transforme et nous envoie en mission et vice versa.
Rapport du Chapitre Général


Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère. Ils le font pour gagner une couronne qui se fane vite ; mais nous, nous le faisons pour gagner une couronne qui ne se fanera jamais.
1Cor 9, 25

Joan TIERNEY, Aumônière Catholique
au ‘King’s College’, Guy’s Campus, Ecole de Médecine et de Soins Dentaires, Londres