La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Laïcs > Partage de vie > A Ngaoundéré, un nouvel élan pour les soeurs et les Fraternités.

A Ngaoundéré, un nouvel élan pour les soeurs et les Fraternités.

Après les premiers vœux de sœur Rachel et de Sr Philomène, les délégués à la Semaine internationale de Chavagnes racontent leurs découvertes aux Fraternités du Cameroun.

I- VŒUX DES SŒURS RACHEL ET PHILOMENE

Des membres des fraternités de Yaoundé et Bafia sont partis de Yaoundé ce 19 Août 2010.
L’arrivée à Ngaoundéré le jour suivant sous une pluie battante présageait de très belles choses pour le lendemain.
Les filles et fils du Verbe Incarné attendaient les premiers vœux des UDJ Rachel et Philomène.
Les préparatifs étaient multiples, matériel et spirituel.
En soirée nous avons commencé par une veillée qui nous mettait en condition spirituelle pour le grand événement du lendemain.
Cameroun.jpgw

Le matin du 21 Août 2010, c’est l’effervescence de tous côtés. A 10h10, l’entrée solennelle de la procession montre déjà les couleurs de la fête.
Après le mot de bienvenue du curé de la paroisse St Martin du Cifan, c’est la Supérieure Régionale Thérèse Signone qui prend la parole et annonce le programme de la cérémonie, Elle recommandera ensuite à Philomène et Rachel : Devenez des signes authentiques du Christ, et que la Vierge Marie soit votre Modèle.
L’eucharistie qui suivra, sera agrémentée par la promesse des Premiers vœux des deux UDJ et aussi le renouvellement des vœux d’autres sœurs UDJ, dans une ambiance pleine de gaieté. Les miracles de l’Incarnation continuaient, après le retour des délégués des fraternités de Chavagnes, le Seigneur agrandissait encore la famille avec deux sœurs : Rachel et Philomène Ursulines de Jésus, filles du Verbe Incarné.
Les cérémonies vont s’achever, tard dans la nuit, avec les danses des familles et amis à la Communauté St Jérôme de Ngaoundéré.

II- LA SUPERIEURE GENERALE UDJ CHEZ LES FRATERNITES DU CAMEROUN

Un événement annonçant toujours un autre, les frères et sœurs des fraternités du Cameroun se sont entendus pour se retrouver après les vœux des sœurs à Ngaoundéré pour la retransmission des enseignements reçus à Chavagnes, cet été.

Didier, Lucas, Sr Mercedes, Clément et Victorien

Mais avant cela, ce 21 Août 2010, il nous a fallu accueillir la nouvelle Supérieure Générale des UDJ, la Sœur Mercedes Lopez, Quelle grâce ! quelle sollicitude du Verbe pour nous de la recevoir les premiers !
Merci la Mèrepour ce geste qui nous est allé droit au cœur pour nous avoir réservé votre première visite.

III- RETRANSMISSION DE L’ECOLE DE CHAVAGNES

La présence de la Mère Générale à nos côtés était encore galvanisante pour l’échange des enseignements de Chavagnes ce matin du 23 Août 2010 à la Communauté St Jérôme de Ngaoundéré. C’est en ce sens qu’après la prière du matin, nous nous sommes retrouvés en salle. Les présentateurs au nombre de 5 avaient chacun une partie à traiter, commençant par la présentation générale, la spiritualité vécue, la spiritualité apprise, la synthèse du groupe moteur, la conclusion générale.

Victorien, Didier, Clément et Lucas

Notre séjour à Chavagnes a été retracé et interprété sous tous les angles. Nous avons décrit nos découvertes, les séances de prières, les eucharisties partagées, les retraites et pèlerinages etc… sans oublier de présenter des photographies des objets de culte du bon Père Tout ceci est non seulement intact, bien conservé, d’une simplicité sans pareille, continuant à transmettre le même message qu’au temps du vivant du père Louis-Marie Baudouin. C’est tout cela qui donne une dimension forte à notre spiritualité car, la seule vue de tout ceci provoque en nous une dévotion qui nous pousse à trouver un sens à notre vie dans les enseignements de prière,de courage ,de persévérance et d’abnégation de LMB.

L’Incarnation s’est encore dévoilée en nous comme l’amour de Dieu pour l’Homme. L’Homme, Image de Dieu est fait pour croître, et la croissance se fait dans la rencontre, pourtant cette rencontre est difficile, mais elle n’est vraie que dans le don de soi, ce don que Jésus nous enseigne dans la Parole, qui transforme l’autre, un trésor à redécouvrir avec cette Parole de Dieu qui nous guide et nous permet de découvrir le Verbe Incarné dans l’autre.

LE VOYAGE DE CHAVAGNES VALAIT-IL LA PEINE ?

AChavagnes, nous nous sommes imprégnés de la spiritualité du Verbe incarné, nous nous baignés dans le charisme, car à tout moment, que ce soit au Théâtre Municipal, au Centre Spirituel, à Ste Marie, ou aux Sables d’Olonne, c’était une communion fraternelle parce que vivant une centaine ensemble, parlant constamment plusieurs langues dans des prières et eucharisties communes, des jeux, des repas ensemble, nous avons appris à ne pas seulement chercher à annoncer Jésus, mais comment le vivre, en restant fidèle à son propre milieu,dans la simplicité, dans la diversité, la variété. Seule l’Incarnation donne une saveur, un goût à notre quotidien. La profondeur de l’Incarnation pour nous est dans la spontanéité et la fragilité du visage de l’autre, qu’il soit bien portant, malade, clochard, idiot, fou, etc…

Le voyage de Chavagnes valait la peine, car ces moments d’intense dévotion, de contemplation, le filet de lumière dans l’obscurité quotidienne de l’autre qui, vivant à mille lieux de vous et vous relatant des séquences de vie de son milieu sont des sentiments indicibles et une responsabilité prise pour la vie. C’était bien d’aller à la source à Chavagnes, apprendre à cultiver cette latitude de cœur afin de mieux en vivre et aller vers les autres. C’est pourquoi nous confirmons avec Louis-Marie Baudouin que nous n’irons point à d’autre école, celle-là nous suffit.

Réflexion en petits groupes

Après avoir relevé ce qui nous touche, ce à quoi nous sommes invité (es), les membres des fraternités ont résolu ensemble d’approfondir dans la Région du Cameroun :

1-Le travail sur nos structures pour redéfinir une identité commune dans la Famille.

2-La spiritualité qui doit retentir au quotidien par une expression concrète dans les actes de notre vie dans l’Ici, Aujourd’hui et Maintenant.

Clément Bingan
Fraternités du Cameroun
Nagaoundéré, août 2010

La prochaine rencontre

Nous allons nous retrouver en février 2011 à Ngaoundéré pour le choix du délégué des laïcs du Cameroun et selon les résolutions de Chavagnes, former le noyau national. Le travail est immense pour nous, et c’est pourquoi je me remets à vos prières.

Lucas Ngong Omgba
Fraternités du Cameroun
Nagaoundéré, 28 août 2010