La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > A Montaigu : Un tout premier "Grain de moutarde"

A Montaigu : Un tout premier "Grain de moutarde"

Le 27 février eut lieu à Montaigu, le tout premier "Grain de moutarde" qui avait pour thème :" Vivre et servir "

Une quarantaine de personnes se sont réunies à la communauté des Ursulines, au 8 rue des Essarts, le 27 février.
Venant de : St Jean de Monts, Nantes, La Roche S/Yon, Montaigu, Cholet, Chavagnes, tous nous étions heureux de nous rencontrer et pour plusieurs de faire connaissance avec le groupe et le P. Louis Marie Baudouin.

Après un temps d’accueil autour d’un café et une présentation des participants, Sr Maryvonne a fait un historique de la vie du P.Baudouin : temps de découverte pour certains. Ensuite un bref échange a suivi l’exposé.

Au centre, Sr Maryvonne,
entourée des Srs de sa Cté


Le pique-nique fut un bon moment de convivialité et de connaissance.
Après le déjeuner, une dizaine de personnes a rejoint le groupe. Tous les participants se sont alors réunis autour de Mano pour écouter son propre témoignage sur le thème : " Vivre et Servir." Ensuite, nous nous répartissons par petits groupes pour réfléchir sur le texte de Matthieu 5,13-16  : "Vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde ".

Mano donne son témoignage


Voici le témoignage d’une participante :
« Pour mon groupe,
- " Etre le sel de la terre" : c’est être l’étincelle qui redonne goût à la vie autour de nous, c’est aider les plus démunis pour qui la vie s’affadit.

- " Etre la lumière du monde"  : c’est communiquer notre foi en Dieu en allant répandre la bonne nouvelle autour de nous, animés de cette lumière intérieure qui nous éclaire.

Une partie de l’auditoire

Puis nous lisons le texte de Louis Marie Baudouin qui prône l’action envers le prochain plutôt que la seule méditation centrée sur nous. Mille petits gestes de la vie quotidienne gratuits et bienveillants peuvent soulager, aider nos frères ayant perdu foi en Dieu, perdu confiance en leur avenir.

Chaque groupe rédige sur trois oriflammes un mot, une phrase, une action concrète en ce sens. Mon groupe choisit d’écrire :
- comme mot  :" Amour ",
- comme phrase : " Redonner goût à la vie" et
- comme action concrète : " Visiter les personnes âgées, les malades dans les maisons de retraite, dans les hôpitaux."

Des auditrices bien attentives

Ensemble, les groupes se rejoignent dans la chapelle du lycée Jeanne d’Arc. Là, chacun lit le texte de chaque oriflamme qu’il plante, ensuite, dans une grande motte de sel.

Après cette mise en commun de nos réflexions, nous prions, nous chantons. Spontanément ceux qui le désirent, remercient Dieu, lui offrent leurs prières à voix haute. Symboliquement, chaque participant reçoit un petit sac de toile qu’il remplit du sel de la motte.

La journée s’achève par un goûter très convivial chez les Soeurs.

Chacun repart, fortifié de ces échanges partagés entre visages connus et nouveaux, prêts à redonner du sel à la vie de ceux qui nous entourent et prêts à leur porter la Bonne nouvelle.

Nicole, une participante